RENCONTRE BILAN DES ACTIVITES 2016 DU RESEAU OCADES Caritas Burkina/Dédougou

o1Où en sommes-nous ? Le sage Quoelet disait : « Il y a un moment pour tout et un temps pour toute chose du ciel…un temps pour semer et un temps pour récolter ». C’est donc pour cette raison que tous les  acteurs du réseau OCADES Caritas Burkina/Dédougou se sont réunis encore une fois de plus au Centre Dii Alfred Diban de Moundasso, les 12 et 13 janvier 2017 pour faire le bilan des activités de l’année 2016. L’objectif de cette rencontre est d’évaluer le travail effectué et d’affiner une nouvelle stratégie en vue de meilleures rendements. 

 

Le discours d’ouverture des travaux a été prononcé par le Secrétaire Exécutif Diocésain l’Abbé Jean Paulin KI, Président de la séance. Il a remercié l’ensemble des participants qui sont venus de près ou de loin pour la rencontre, preuve de leur engagement à semer et ressemer les graines du développement dans le diocèse et au compte du pays tout entier.

02

Au cours de ces journées, les différents projets et programme de l’OCADES, ainsi que les paroisses ont présenté le bilan de leurs activités de l’année 2016. Quant aux services rattachés (CEDICOM, EDF, Ateliers de Tionkuy, Centre médical), il s’agissait plutôt de leur compte de résultat. Au cours des échanges, proposition a été faite à l’équipe des chargés de suivi-évaluation d’élaborer  un canevas qui prend en compte la spécificité de ces services. De façon synthétique, ces deux jours de travaux ont permis d’atteindre les résultats suivants :

—  La validation du compte rendu de lancement des travaux de 2017, qui représente la synthèse des points abordés lors de la rencontre d’octobre 2016 ;

—  La validation du programme annuel consolidé 2017, résultante des travaux de la rencontre de lancement d’octobre 2016 ;

—  L’élaboration du bilan annuel consolidé 2016, qui est la compilation du bilan des activités des projets et programme et des services rattachés ;

—  Le bilan provisoire de la semaine diocésaine de la charité 2016, qui s’est déroulé du 04 au 11 décembre 2016 ;

—   L’échange d’informations diverses sur la vie du réseau. Sur ce point le SED a insisté sur la nécessité d’accélérer les formations des EPA et afin qu’elle fonctionne dans tout le diocèse. Il a invité les curés des paroisses qui n’arrivent pas à cumulé leurs charges avec le poste de Coordonnateur Paroissiale à bien vouloir se faire remplacer par un laïc. Cela permettra de dynamiser les activités du réseau jusqu’à la base.

C’est sur une note de satisfaction que  l’Abbé Jean Paulin KI a prononcé son mot de clôture. Il a remercié les participants pour leur brillante contribution aux échanges qui ont permis sans nul doute à l’atteinte des résultats escomptés, avant de souhaiter un bon retour à chacun. Une prière dite par le doyenné du Sud-Ouest a clos les travaux aux alentours de 16 heures.

05